Financez votre formation

l’alternance

C’est connaître les réalités du métier et mettre en pratique vos nouveaux talents auprès des professionnels du secteur que vous aurez choisi. Contrairement aux idées reçues, il n’est pas destiné qu’aux jeunes ! Et oui, toute personne de plus de 26 ans peut également se former en alternance. Elle permettra à son employeur de bénéficier d’aides publiques spécifiques.

Nouveau : l’Etat a créé une aide de 8000€ pour recruter un alternant de plus de 18 ans.
Il s’agit d’une aide exceptionnelle de 8000€ par contrat de professionnalisation préparant à un diplôme ou un titre de niveau licence  pro ou inférieur, signé entre le 01/07/2020 et le 28/02/2021, sans condition pour les entreprises de moins de 250 salariés et sous condition, pour celles de 250 salariés ou plus, d’atteindre un seuil défini de contrats favorisant l’insertion professionnelle (apprentissage, contrats de pro, VIE, CIFRE,..) dans leurs effectifs en 2021. Cette aide entre dans le plan #1jeune1solution, concernant les contrats d’apprentissage et de professionnalisation, qui fait suite à la crise sanitaire post-covid.

Vous êtes rémunérés

La rémunération dépend de votre âge et de votre niveau de formation initiale. Cette rémunération peut être plus favorable selon la convention collective de l’entreprise.

  • Moins de 21 ans : de 55% du Smic (bac général ou inférieur au bac) à 65% du Smic (bac pro, bac techno, ou supérieur au bac)
  • De 21 à 25 ans inclus : de 70% (bac général ou inférieur au bac) du Smic à 80% du Smic (bac pro, bac techno, ou supérieur au bac)
  • Plus de 26 ans : le Smic ou 85% de la rémunération minimale conventionnelle

La formation est réglée par l’OPCO

Vous allez rechercher un employeur qui recrute de nouvelles compétences ou élargit les activités de son entreprise.

C’est grâce à son budget formation qu’il financera votre parcours.

Jeunes de 18 à 65 ans

Vous pouvez financer vous-même votre parcours.
Nous étudions chaque demande individuellement afin de vous proposer des facilités de paiement. Vous pourrez bénéficier d’offres spécifiques auprès de nos partenaires financiers.

le CPF, qu’est ce que c’est ?

Vous voulez acquérir une qualification et monter en compétences. Le CPF (Compte Personnel de Formation) peut être un moyen pour financer votre parcours certifiant ou diplômant. Tout le monde (salarié ou demandeur d’emploi) possède un CPF dès l’entrée dans la vie active (soit au plus tôt à 16 ans, voire pour certains apprentis, 15 ans) jusqu’à sa retraite.

Un dispositif de co-construction

Ce dispositif permet de co-contruire, donc co-financer un projet soit avec :

  • Votre employeur par le biais du plan de développement des compétences de votre entreprise
  • Votre conseiller Pôle Emploi avec l’intermédiaire d’autres dispositifs (AIF, CHPF …)
  • Votre conseiller en évolution professionnelle par le CPF de transition

L’utilisation du CPF

Avez-vous votre compte ? Il vous suffit juste de le créer en vous munissant de votre numéro de sécurité social et en vous rendant sur le site

www.moncompteactivite.gouv.fr.

l’alimentation du CPF

Votre compte est alimenté chaque année en euros (soit 500 € par année soit 800 € si vous ne possédez pas de qualification ou un niveau n’ayant pas atteint un niveau V (CAP/BEP). Si vous avez encore des heures de DIF (droit individuel à la formation), celles-ci seront transformées en euros également (15 €/heure)

le financement

Le CPF finance les frais pédagogiques. Si la somme disponible sur le CPF n’est pas suffisante pour suivre la formation envisagée, vous (en tant que salarié ou demandeur d’emploi) pouvez bénéficier d’un « abondement », c’est-à-dire d’un financement complémentaire par l’OPCO (opérateur de compétences) de votre entreprise ou ancienne entreprise si vous êtes demandeur d’emploi. L’abondement est différent d’un OPCO à l’autre.

salarié

Par le biais de votre entreprise

La Pro A

Vous êtes salarié en CDD ou CDI, de niveau inférieur à Bac+3 ! Avec votre employeur, vous envisagez une reconversion ou une promotion. La Pro A accompagne votre mobilité interne. Grâce à l’alternance, entre formation théorique en centre et activités professionnelles en entreprise, vous allez acquérir de nouvelles compétences professionnelles et un diplôme supérieur ou égal au vôtre.

Qui finance ?

C’est l’OPCO de votre entreprise (coût pédagogique et frais annexes selon les modalités de prise en charge prévues par le contrat de pro).

de votre propre initiative

Le CPF de Transition (ancien CIF)

Vous êtes salarié avec 2 ans d’expérience, en plein questionnement sur votre avenir ? Vous souhaitez changer de métier ou de secteur. Vous avez réfléchi avec un conseiller en évolution professionnelle, sur votre projet, via un bilan de compétences éventuellement. Vous êtes attiré par le Web ou le Print, les formations de notre école vous intéressent ? Le CPF de transition peut vous aider à vous reconvertir. Il mobilise votre CPF et prend en charge les frais pédagogiques et votre rémunération. Attention, votre dossier doit être déposé 120 jours avant le début de la formation !

demandeur d’emploi

Vous pouvez bénéficier de différents dispositifs pour financer vos projets de formation : dans le cadre d’une remise à niveau, du développement de compétences, d’une reconversion ou dans le cadre d’une prévision d’embauche.

L’AIF : Aide Individuelle à la Formation avec votre Pôle emploi

Votre Pôle emploi peut vous attribuer cette aide individuelle pour contribuer au financement des frais pédagogiques.

Le CHPF : Chèque Pass Formation avec votre région

Votre région vous accompagne dans votre projet individuel de formation, en vous permettant d’accéder à l’une de nos formations diplômantes ou certifiantes. L’attribution se fait sur dossier de motivation en lien direct avec votre projet professionnel.

La Région Hauts-de-France propose également des financements collectifs sur des actions certifiantes ou diplômantes dans le cadre du Plan Régional de Formation (PRF)